23 février 2008

Je ne parle pas encore l'Anglais comme une cochonne et c'est à croire que cela inquiète mon mec

Image_4

    Huhu, au regard de  son cadeau clin d'oeil de la semaine (oui mon chéri bin il me fait des cadeaux clin d'oeil d'abord) en tout les cas, puisque c'est-fou-c'est-fou-c'est-fun, il m'accueillait hier soir avec, emballée dans un joli petit paquet cadeau, la méthode de John Thomas pour apprendre l'anglais : "Je parle anglais comme une cochonne".
    Il est fou mon cher et tendre, je ne suis pas une péronnelle, et loin de moi l'idée de réagir telle une vierge effarouchée... Oh oh que non, cette méthode est hilarante, et bien la seule dont les parenthèses grammaticales me donnent envie. C'est qu'il me connait le bonhomme depuis des années je songe à devenir fluent in english, mais ne prend jamais le temps de me consacrer vraiment à la langue de Shakespeare. Je la bafouille et la béguaye joliment avec accent, la comprend paradoxalement, et la mime à merveille sitôt mon vocabulaire épuisé. Bref l'anglais ? Je le mime... Mais grâce à mon baby pig d'amour cette douloureuse page est enfin terminée ! Oui désormais je pourrais engager la conversation avec un anglophone sur n'importe quoi, que ce serait même un jeu d'enfant (child's play)...
    Oh yes, yes, yes par exemple je pourrais lui raconter l'histoire de mon voisin d'en d'sous, celui qui a une drôle de face avec son oeil qui dit merde à l'autre (my neighbours below who looks weird with a squint), et qui aimerait bien se taper la voisine qui tire tout l'temps la tronche (keeps sulking) mais qui a une belle paire de doudoune (has got great tits). Le problème étant qu'c'est un alcoolo fini (a fucking boozer), et qu'bin du coup s'en est devenu bien ardu pour son chibre  de porter haut les couleurs de sa virilité (he has the droop)...  Mais la belle pourrait se contenter de relation platonique, seulement le pépère est fauché comme les blés (he's completely broke) et ça ne risque pas de s'arranger, il a un gros poil dans la main (he's bone-idle) ... Péter est le seul plaisir qui lui reste qu'il raconte (farting is the only pleasure he has left). Bref il a rien pour plaire quoi, seulement il serait grand temps qu'il se vide les bijoux de famille (he gots his nuts off), parce qu'il devient un tantinet nerveux (he's getting nervous).  Tiens l'autre jour  il a pas pu s'empêcher de lui peloter les fesses (groping  her bum),  elle lui a foutue un branlée tiens (she pissed on him)... Mais bon on en a rien à cirer, hein (we don't give a toss)... Vous vous doutez bien qu'vous raconte des salades (I'm all piss and wind), ma voisine d'en dessous est neurasthénique (?) et elle pète plus haut qu'son uk (She thinks her shit doesn't sink) avec son ouïe d'baleine... Pis j'vous rassure, hein, la méthode n'est pas vulgaire en tout point non plus, il s'y trouve aussi des choses très mignonnes, et d'autres férocement cochonnes... Le bon mix pour se mettre à l'english, tout du moins pour les adeptes de l'humour pâquerette (comme moi mon namouûur ;-)!!!).

Posté par mamzellesoso à 23:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Je ne parle pas encore l'Anglais comme une cochonne et c'est à croire que cela inquiète mon mec

    Han ! Top le cadeau clin d'œil. Ça existe pour d'autres langue cette méthode ? Genre italien ?

    Posté par Emma et son chat, 24 février 2008 à 13:29 | | Répondre
  • C'est tout ce qu'il me faut !!!!!!! à moi british addict !...merci pour ce billet !

    Posté par Butterfly, 24 février 2008 à 14:28 | | Répondre
  • coooooooooooooolll, je retiens tout ca pour mon prochaine entretien d'embauche

    Posté par cue, 24 février 2008 à 14:54 | | Répondre
  • Moi aussi j'aimerais bien que cette langue rentre dans ma tête mais ça veut vraiment pas !! Faut que je me renseigne sur cette méthode, ça peut, peut être marcher... loool

    Posté par krystel, 24 février 2008 à 16:31 | | Répondre
  • @ Emma et Son cat : héhé je ne sais pas, m'enfin connaissant le tempérament des italiens, cela ne m'étonnerais pas

    @ Butterfly : Mais de rien !

    @ Cue : Lol... Bin j'aimerais beaucoup être une petite souris pour ton prochain entretien d'embaûche...

    @ Krystel : Le côté ludique et fun en tous les cas fonctionne à merveille sur ouam !

    Posté par Mamzelle Soso, 25 février 2008 à 10:20 | | Répondre
  • Il y aurait pas la meme methode pour l'italien ?

    Posté par Miss Zen, 25 février 2008 à 13:20 | | Répondre
  • Il me le faut parce qu'alors franchement je suis catastrophique en langue étrangère. Rien à faire, je suis hermétique. Mais si ton bouquin est si délirant et si pleins de trucs un brin dégueus rallongé d'une dose de culterreuïsme c'est tout moi! :lovegagammhhhh: Merci ma Soso! :hiii:

    Posté par Maroual, 27 février 2008 à 02:07 | | Répondre
  • Apprendre Parler Anglais Facile

    Trop bon comme concept! Bonne ambiance pour apprendre à parler anglais.

    Posté par Parler anglais, 24 juillet 2009 à 17:41 | | Répondre
Nouveau commentaire