03 septembre 2007

De mon Doudou à mon Choubidou...

Image_3

    Hé bé oui, jetez moi la première peluche, allez y, clouez moi au pilori, j'vous en prie... Riez à gorge déployée si cela vous plaît, mais j'assume mon dilemne, ma névrose, mon sommeil à l'eau de rose. Voilà, seule je ne dors pas. Petite j'ai eu un joli nounours, que j'ai gardé une paire d'année, avant que le chien d'la maisonnée vienne se l'approprier. Puis j'ai eu une  phase no prob', j'ai cinq ans, je suis une grande, même pas peur d'abord ! Même sous l'orage j'affichais mon courage... j'faisais d'l'insomnie du coup, je dormais comme les chats, sur une oreille seulement, j'étais toute ouïe au moindre bruit...
    Et puis Cendrillon se pointa, une petite minette toute poilue qui normalement aurait dû appartenir à mon grand frère. Mais qui très vite devint ma princesse à moi, qui toutes les nuits prenait place au bout d'mon lit. Je retrouvais le sommeil. Enfin après une lutte acharnée avec les frangins, qui eux aussi auraient aimé profiter de la boule de poil all the night... Hormis le fait que ces disputes à répétition autour du cat auraient, selon ses dires, faillit faire fondre les quelques neurones sains de ma mère ; cela était usant. Et il me fallait trouver une vraie solution. Un beau week-end d'été, à l'aube de mon seizième printemps, allait  enfin se présenter à moi la clé de mon éternelle quiétude nocturne : afin de garder le silence, quant à l'une de ses bêtises d'ado, mon adorable cousin me soudoya en m'offrant le singe en peluche d'une de ses prétendantes éconduites (elles étaient nombreuses). Je craquais instantanément sur la peluche... Je sais c'est complétement ridicule. Je vous passe les détails, mais après quelques nuits Yogi (oui le nom de ma peluche... Mais euh !) devint mon compagnon onirique. Et depuis une p'tite dizaine d'année (!) il me suit partout. Seulement voilà (genre trop dure la vie quoi ;-)), il y a six ans je rencontrais mon cher et tendre Choubidou d'Am d'Am d'la grotte... Et Yogi fut contraint et forcé de sortir du lit. Mais ce que mon Choubidou ne soupçonne pas, c'est que dès qu'il n'est pas là, bin je ressors le singe poilu du placard... Héhé... c'est plus fort que moi. C'est grave docteur ?

(( Mister Sandman, Bring me a dream // Make him the cutest boy that I've ever seen
Give him two lips like roses in clover // Then tell me that my lonesome nights are over ))

    Et puis tout ça pour dire aussi, que les Doudous Farfelus de Kent Rogowski me replongent en enfance si tendrement, que je ne pouvais pas me taire plus longtemps. Celui avec le Punching Ball à la place du nez me fait drôlement sourire... C'est ce qu'on appelle joindre l'utile à l'agréable, nan ?

Posté par mamzellesoso à 07:59 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur De mon Doudou à mon Choubidou...

    Teddy's Bear Coming back

    Oh mon dieu comme c'est trop bon! ton post m'a donné l'envie soudaine de me lancer à corps erdu à la recherche de Teddy.
    Teddy, c'est mon doudou à moi. Je savais qu'il était là, quelque part dans l'appartement, mais où? Il m'arrivais de temps en temps de penser qu'il s'était fait la belle. C'est vrai que depuis quelques années, moi la reine de la flipette dès que les lumières sont éteintes, j'ai joué le warior et j'ai bazardé mon nounours.
    Bon, d'accord, j'ai trouvé une autre addiction qui apaise un mieux mieux mon sommeil, mais je ne lui ai jamais vraiment été infidèle.
    Enfin, haut les coeurs, rassurez vous... Devinez qui vient de sortir de derrière la couette dans le fond du placard: Et oui, Teddy, himself, toujours aussi tordu et bouloché mais tellement craquant!
    Merci pour cette histoire qui nous a donné un peu de souvenirs heureux dans ce charamnt PAYS DE MERDE!!! hum...voyez c'quej'veux dire...

    Posté par Chamanule, 03 septembre 2007 à 19:50 | | Répondre
  • Ouarf ouarf... Chamanule ou l'art de la chute, j'adoOore

    Posté par Mamzelle Soso, 03 septembre 2007 à 21:29 | | Répondre
  • Bhen si ca peut te rassurer, moi je dors avec Nemo, pikatchu, et un bon vieu nounours!!!

    Posté par Alix, 04 septembre 2007 à 14:06 | | Répondre
  • Je suis fidèle à ma girafe depuis l'âge de 2 ans (c'est beau l'amouuuur); bon, aujourd'hui elle ressemble plutôt à un bout de chiffon vaguement rose-gris, mais impossible de dormir sans...

    Posté par eupaline, 05 septembre 2007 à 10:25 | | Répondre
  • Bienvenue Eupaline Les peluches qui se transforment en bout de chiffon sont les plus touchantes, surtout quand seul le propriétaire de cette merveille peut imaginer sa forme initiale !

    Posté par Mamzelle Soso, 05 septembre 2007 à 15:33 | | Répondre
  • Oh trop cool Alix, moi c'est dans une tasse Némo que je range ma brosse à dent (et là le doudou, plus la tasse némo, je passe pour une vraie kidulte... Youhou !)

    Posté par Mamzelle Soso, 05 septembre 2007 à 15:35 | | Répondre
  • il sont comment dire trop mignon
    bon il ont un coter qui fait quand même un peu peur mais j'aimerai bien en avoir un qui serai la toute les nuit dans mon lit a me réconforter quand le déprime me monte au cerveau et puis je lui donnerai de l'amour quand coter coeur sa ne va pas mais malheureusement j'ai Alphonse et germielle mais deux peluches qui me tienne compagnie toute les nuit sans elle je me demande se que je ferai et puis j'ai deja perdu Gertrude ma peluche graphe c'est mon chien qui lui a manger la cervelle rien que dit penser j'ai une larme qui coule

    Posté par artsfactory, 09 septembre 2007 à 13:01 | | Répondre
Nouveau commentaire